Novembre

« J’aime l’automne, cette triste saison va bien aux souvenirs. Quand les arbres n’ont plus de feuilles, quand le ciel conserve encore au crépuscule la teinte rousse qui dore l’herbe fanée, il est doux de regarder s’éteindre tout ce qui naguère encore brûlait en vous. »  Novembre – Gustave Flaubert

Histoires d’A.

« Sous la menace rouge d’une épée, défaisant sa chevelure qui guide les baisers, qui montre à quel endroit le baiser se repose, elle rit. L’ennui, sur son épaule, s’est endormi. L’ennui ne s’ennuie qu’avec elle qui rit, la téméraire, et d’un rire insensé, d’un rire de fin du jour semant sous tous les ponts des […]

…éclaircie…

« Se retrouver dans un état d’extrême secousse, éclaircie d’irréalité, avec dans un coin de soi-même des morceaux du monde réel. » Antonin Artaud

Invocation de la momie

Ces narines d’os et de peau par où commencent les ténèbres de l’absolu, et la peinture de ces lèvres que tu fermes comme un rideau   Et cet or que tu glisse en rêve la vie qui te dépouille d’os, et les fleurs de ce regard faux par où tu rejoins la lumière   Momie, […]

Tic-tac

Tic-tac, mon ami : voilà venu le temps de plus le temps.

L’indien

  Parfois, l’indien se couvre le visage de ses cheveux, tellement la honte d’être anéanti le submerge…